• admin

Quelques astuces pour faire une détox douce après les fêtes de fin d’année

Les fêtes de fin d’année donnent lieu à des festins gargantuesques qui ravissent les papilles et contredisent vos résolutions de bonne santé mais, pas de panique, pour revenir à votre alimentation normale, Gourm’Edhec a la transition équilibrée et légère parfaite.


Toutefois, un petit avertissement avant de commencer : la « détox » dont il est question ici ne promeut pas du tout les régimes brutaux, qui mettent en plus en danger la santé des personnes à risques (enfants, femmes enceintes, diabétiques…) Il s’agit seulement ici de vous aider à réincorporer dans vos repas des aliments variés qui compensent les aliments trop gras, trop sucrés, trop salés qui caractérisent les repas chaleureux de fin d’année.


Ainsi, une détox d’une petite dizaine de jours aidera les trois principaux organes qui permettent au corps de se débarrasser des toxines et ainsi de bien fonctionner : le foie, les reins et les intestins. Pour optimiser le fonctionnement autonettoyant du corps, certains aliments seront particulièrement utiles.



BIEN S'HYDRATER


La première chose à faire, c’est s’hydrater : eau plate (au moins 1,5 litre par jour), tisanes (pas plus de trois par jour, sous peine de rendre ses reins paresseux à long terme, privilégiez d’ailleurs le pissenlit pour ses vertus drainantes, l’orthosiphon et le bouleau, puis également le frêne, l’hibiscus, les queues de cerise, la reine des prés, la sauge, le romarin...), thé vert (pas plus de trois tasses par jour, pour éviter de trop s’exciter avec la théine), bouillon de légumes (qui permet de profiter des minéraux contenus dans les légumes), eau riche en bicarbonate (Salvetat, Vichy, Châteldon...)


Le matin, il est particulièrement recommandé de boire un jus de citron à jeun, vingt à trente minutes avant de petit-déjeuner (ce conseil est d’ailleurs valable hors détox, toute l’année). En effet, le citron et les agrumes en général stimulent la production de bile par le foie (ce qui permet une bonne digestion et donc une bonne élimination des toxines par le corps).



PRIVILÉGIER LES FRUITS ET LÉGUMES


Étant de saison, tous les choux (chou-fleur, choux de Bruxelles, chou rouge, chou kale, etc.), les brocolis y compris, mais aussi l’artichaut, le radis, le poireau (pas plus d’une fois toutes les deux semaines) et les asperges (elles aussi, il n’en faut pas en abuser) aident le foie et participent à l’équilibre de la flore intestinale.


La betterave aide également le foie à traiter les déchets de l’organisme, tout comme la carotte, les herbes aromatiques et autres aromates (persil, cerfeuil, aneth, ciboulette, basilic, coriandre, romarin, curcuma, gingembre, ail, échalote, oignons…)


Les bananes sont très utiles pour le côlon ; certains ajouteront qu’elle est aussi un coupe-faim utile pour réhabituer son estomac après les écarts de la fin d’année — tout comme la pomme, qui réduit, elle, le taux de cholestérol (il est conseillé de toujours manger la peau de la pomme). Le kiwi (surtout aux petit-déjeuner et déjeuner) ainsi que la mangue sont également utiles (car tous deux sont riches en vitamines C et E).


Pour optimiser la détox, il est recommandé de cuisiner les fruits et légumes à la vapeur, afin de maximiser leur apport nutritionnel sans ajouter de matières grasses (voire même de les manger crus, quand cela est possible).


PRIVILÉGIER LES ALIMENTS QUI PARTICIPENT À L'ÉQUILIBRE DE LA FLORE INTESTINAL

Les laits fermentés au bifidus, l’huile d’olive vierge (non raffinée, crue), l’amande et les noix aident à l’équilibre de la flore intestinale, notamment parce qu’ils contiennent de la vitamine E et des fibres.



TROUVER LE BON ÉQUILIBRE,

SANS S'AFFAMER OU CHANGER D'ALIMENTATION TROP SUBITEMENT


Durant une détox, il faut éviter le sel (au profit des herbes aromatiques et des aromates, pour ne pas perdre en goût), les produits transformés, frits ou panés, la viande rouge (particulièrement grasse), les jus de fruit (car trop sucrés), les féculents (pâtes, pain, etc. — mais pas le riz).


À l’inverse, les viandes maigres (poulet, dinde…), les poissons blancs, les protéines végétales (tofu, soja…), les légumineuses ou le riz stimulent tous l’expulsion des toxines.


De manière générale, une détox peut être le moyen de prendre de bonnes habitudes. Il est par exemple conseillé de prendre le temps de mâcher lors des repas (afin d’assurer un sentiment de satiété et un apaisement intestinal), de manger et dormir à des horaires réguliers (manger la nuit induit souvent une prise de poids, car l’organisme est alors plus lent), de consommer avec modération alcool, café, boissons gazeuses et tabac, voire même, pourquoi pas, se mettre à la méditation (comme forme de détox intérieure) et au sport (la sueur participant à l’élimination des déchets de l’organisme). Ces changements ont aussi des effets bénéfiques pour la peau.


À plus long terme, une alimentation équilibrée et nourrissante assure une santé solide tout au long de l’année, autorisant les écarts agréables au moment des fêtes.

36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout