• admin

Spécialités insolites de Noël

Mis à jour : 28 déc. 2020

En ces temps de fêtes, nous vous proposons un petit tour du monde des spécialités culinaires insolites de Noël… En effet, les fêtes de fin d’année sont avant tout l’occasion parfaite pour se retrouver avec ses proches et partager de bons petits plats confectionnés avec amour.


Pour débuter notre voyage, direction l’Europe de l’Est ! Ici, on ne fait pas dans la demi-mesure avec le souper des douze plats (sans viande ni alcool cependant) - le repas traditionnel de la veille de Noël. Ces plats, qui varient selon pays et régions, sont surtout constitués de céréales, de poissons, de légumes et de fruits. Parmi ces plats se trouve le kutia, des grains de blé bouillis qui sont mélangés à des noix, du miel et des graines de pavot.

Un des plats les plus célèbres sont les varenyky, des sortes de raviolis à farcir avec la garniture de son choix (pommes de terre, fruits, chou, fromage…).




Dans plusieurs pays slaves, on retrouve aussi cette soupe rouge relativement épaisse. Le borsch (borch en russe) tient sa couleur à la betterave. D’autres ingrédients y sont ajoutés – de la viande mais aussi des légumes comme des pommes de terre, des oignons, des tomates, du chou…



Maintenant, direction le Danemark : la veille de Noël, on fait un “remix” de la galette des rois avec la Risalamande (du français « riz à l’amande »), où la fève est une amande entière. Celui qui trouve l’amande doit la garder dans sa bouche jusqu’à ce que tout le monde ait fini pour laisser le suspense durer… et ne pas gommer trop vite l’espoir de tomber sur l’amande entière. Pas de couronne mais des gourmandises en récompense ! Mélangé avec de la crème chantilly, des amandes hachées et de la vanille, ce riz au lait est souvent servi avec un coulis aux cerises.



Partons désormais en Asie ! Noël n’y est pas une fête très commune excepté aux Philippines, où la fête de Noël est la plus longue au monde. Lors de cette période festive, le bibingka est consommé au petit-déjeuner. C’est un gâteau de farine de riz et au lait de coco cuit à la vapeur sur du bambou. Le bibingka est souvent dégusté avec du puto bumbong – un gâteau de riz violet, cuit à la vapeur dans des tubes de bambou, avec de la margarine et de la noix de coco.




Au Mexique, on n’a pas peur du sucré-salé : le Mole Poblano est un poulet… agrémenté d’une sauce aux épices et au chocolat ! En effet, le mole est une sauce à base de piment, sésame, tomate, chocolat, cannelle, amandes, raisins… : les ingrédients sont très variés (et surtout très nombreux) en fonction des régions et des familles. Pour le Mole Poblano, la sauce ainsi confectionnée est versée sur des morceaux de poulet.

La légende raconte que cette recette aurait été créée lorsque des nonnes dans un couvent apprirent au dernier moment que l’archevêque viendrait leur rendre visite. Prises au dépourvu, elles tuèrent une dinde et prirent tout ce qu’elles avaient sous la main pour réaliser la sauce.

Pour finir notre tour du monde, allons au Venezuela ! La tradition pour Noël est d’y préparer des hallacas, des crêpes carrées généralement remplies avec de la viande de bœuf ou de porc, des poivrons, des oignons, des tomates, des raisins secs, des olives… Les ingrédients varient encore une fois selon les régions. La crêpe est emmaillotée dans une feuille de bananier pour ensuite être cuite à l’eau bouillante.




En vous souhaitant de très belles (et gourmandes) fêtes de fin d’année !



40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
 

24 Avenue Gustave Delory - Roubaix, France

  • Facebook
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Instagram

©2020 par Gourm'Edhec. Créé avec Wix.com